Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2019 Hervé Mosquit webwriter premium113 vues

Au coin de l’ordinaire chapitre 22 Créé le: 23.10.2019, édité le: 23.10.2019

Averti par Xhemile et Hans, Ferran était persuadé que la disparition des trois collègues de Pietro devait avoir un lien avec celle de Pietro. Il organisa rapidement une surveillance du domicile des trois flics avec l’aide de Hans qui lui envoya deux de ses ouvriers en qui il avait toute confiance. A eux trois, ils pouvaient surveiller les domiciles des trois disparus.

Au même moment , Joseph vérifiait que la porte de la chambre dans laquelle se trouvait Pietro était bien fermée. Il sortit de l’appartement. Sachant que ses trois comparses n’allaient pas rentrer avant quelques heures, il avait décidé de faire un saut chez lui, histoire de ramener quelques bières, des journaux et son ordinateur personnel et quelques DVD pour tuer le temps qu’il lui restait à attendre.


Ferran attendait depuis deux heures , attablé au café qui faisait face à l’immeuble de Joseph. Il tenait dans la main un morceau d’une photo illustrant un souper de la police, trouvé dans l’un des albums de Pietro. Ce dernier avait légendé ses photos. Ses trois collègues soi-disant en vacances y figurant, il n’avait pas été difficile pour Ferran et ses aides de se procurer chacun un portrait des individus à surveiller.

Il était environ onze heures et quart quand Joseph sortit de sa voiture et monta chez lui pour en redescendre, chargé d’un gros carton, à peine quelques minutes plus tard. Ferran décida de le suivre.
Page 1 sur 11 0 commentaire 1 2 3 ... 9 10 11
r