Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2019 Hervé Mosquit webwriter premium104 vues

Au coin de l’ordinaire chapitre 19 Créé le: 13.10.2019, édité le: 13.10.2019

La porte de la chambre était fermée. Ferran entra immédiatement et vit un homme près de la perfusion de la directrice, une seringue à la main.
Sans se demander qui c’était, tout en criant le plus fort possible, il se rua sur lui et le fit tomber sur le sol où il atterrit sur le dos avec un gémissement de douleur. La seringue en plastique fut projetée de l’autre côté de la chambre. L’homme se débattait mais Ferran, à califourchon sur le torse, de l’individu, tentait tant bien que mal de le maintenir.

A peine quelques minutes plus tard un infirmier et une infirmière entraient dans la chambre.

- Venez m’aider et appelez la police, tout de suite ! demandez
l’inspecteur Righini. Il comprendra. Faites vite, je ne tiens plus.

Aussitôt, l’infirmier vint le seconder. A deux, ils retournèrent l’inconnu et lui entravèrent les mains dans le dos ainsi que les chevilles avec du sparadrap et la ceinture de Ferran.

A peine dix minutes plus tard, Pietro et son collègue Musy débarquaient accompagnés de deux gendarmes. Ils passèrent les menottes à l’inconnu et l’emmenèrent sans ménagement. En partant, Pietro fit juste un signe à Ferran, lui signifiant qu’il l’appellerait plus tard.
Page 1 sur 8 0 commentaire 1 2 3 ... 6 7 8
r