Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2019 Ema Cera763 vues

La dernière brique Créé le: 16.09.2019, édité le: 29.09.2019

Vernon regarde sa savonnette fixement. Il ne sait pas s’il va oser le faire. C’est une astuce qu’il a entendue d’un de ses camarades de classe. Soi-disant, si l’on ingère un bout de savon, on obtient un état fébrile. Il suffirait de croquer dans cette matière écœurante pour éviter cette sortie de classe au MEG. Visiter le Musée d’Ethnographie demain matin veut dire prendre part à un travail de groupe : écrire une histoire en s’inspirant de l’exposition temporaire « La fabrique des comptes ». Pour Vernon, qui aime la solitude de façon pathologique, c’est un calvaire à éviter absolument, au grand dam de son psychiatre.
Il vit essentiellement sur son ordinateur, par les réseaux sociaux et les amis virtuels qu’on enferme dans une réalité alternative silencieuse et impalpable. 
Il prend le savon dans sa main et commence à le serrer fort. Il sait qu’il ne va pas oser. Une larme tombe sur son pouce crispé autour de ce petit pavé à l’huile d’amandes douces.
D’un geste ample, il jette le savon sur la porte de sa chambre qui s’écrase bruyamment, comme un coup de poing.
- Vernon ? Tout va bien ?
- Oui, pardon monsieur, le savon m’a échappé des mains.
C’est la voix de Bernard, l’éducateur du foyer, qui se fait entendre dans le couloir.
Vernon a été placé en foyer d’accueil suite à la dépression de sa mère l’année dernière. Son père, il ne l’a jamais vraiment connu. Lorsqu’il était à peine plus qu’un bébé, il l’a vu sortir acheter des médicaments à la pharmacie sans jamais en revenir.
Page 1 sur 14 0 commentaire 1 2 3 ... 12 13 14
r