Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2019 Hervé Mosquit webwriter premium177 vues

Au coin de l’ordinaire chapitre 14 Créé le: 02.09.2019, édité le: 02.09.2019

La bouche pleine, des miettes collées au coin de la bouche, Jérôme terminait son café en jetant un coup d’oeil au journal du dimanche qu’il avait ramené avec les croissants, tôt ce matin, à l’ouverture de la boulangerie. Son épouse et Pierre dormaient encore. Lui, n’avait presque pas dormi. Il avait réfléchi toute la nuit aux propos de Jean-Marie.

Finalement, sa relation avec Bernadette tenait plus du passe-temps que de la passion et il n’allait pas sacrifier son confort, sa famille, ses ambitions politiques et économiques pour une bonne femme qui lui avait, certes, permis de passer de bons moments mais qui dans l’immédiat menaçait de tout détruire en révélant ses agissements. Et il aurait beau tenter de mettre tout sur le dos de Jean-Marie qui avait proposé et organisé les deux meurtres, ce dernier était trop habile pour ne pas au mieux l’entraîner avec lui dans sa chute , au pire le charger seul de ces crimes. Il allait donc obtempérer.

Il laissa un mot sur la table de la cuisine expliquant qu’il avait du travail, partait au bureau et ne voulait pas être dérangé jusqu’à son retour.

A peine sorti de la villa cossue située dans une banlieue huppée de la capitale cantonale, il appela Bernadette.
Il avait de la chance : Bernadette, « L’apparition » comme la surnommaient ses subordonnés, était seule ce matin. Ses enfants passaient tout le week-end chez leurs grands-parents paternels. Le paternel proprement dit, lui, avait disparu de la circulation avec une danseuse brésilienne il y avait presque une décennie.
Page 1 sur 5 0 commentaire 1 2 3 4 5
r