Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2019 André Birse webwriter premium121 vues

L’avenir est un chien qui aboie Créé le: 27.08.2019, édité le: 27.08.2019

Elle ne veut pas en parler, dire qu’il lui a brisé le cœur. Comment il l’a fait, c’est-à-dire combien puissamment elle le ressent. Ces mots pourraient être de lui. Il les a chantés avant elle, avec un immense succès. Ce soir, elle est à ses côtés, de la rue venue devant un public qui ne sait rien d’elle et ne souhaite entendre que lui. Elle pose sa voix sur des mots d’habitude. La peine que l’on a. Le refus de parler. La volonté de refuser. Pas à ce propos. Ne parlons plus de ça. Le tour du monde avec les mêmes mots. En respectant la mesure et les notes, les unes après les autres, la gamme des sentiments, nécessairement. Elle le chante avec douceur, force et talent. Humainement compatibles. 

Son regard bleu délavé. Il y a une heure encore dans la rue, elle y retournera. Lui vêtu de jaune, connaît chaque note et s’en amuse. Entre attitudes d’arrogance et de protection, il la regarde, lui laisse une place et la dirige. Elle est intimidée et déterminée, polie, grave et radieuse, par instant, à chaque note, tempo ou mesure, lui laisse du temps, invite à céder la place et à la reprendre ensuite avec les mêmes mots. Je ne veux pas en parler. Si je reste ici un instant de plus, si je reste, sauras-tu entendre mon cœur. On en vient vite à cette question-là. Elle revient à lui par le regard, aurait pleuré depuis toujours. Il le lui a dit. Elle n’est vêtue qu’à demi sur les hanches, et là c’est lui qui regarde. Je le vois, la regarde aussi, timide et décidée à reprendre au milieu du couplet. Face et dos. Hanches et bras qu’elle enlève de là. Evite par les gestes tout risque de connotation. Ne veut pas en parler. Combien elle eut de peine. Mots masculins ou féminins. Mots d’homme à une femme chantés par celle-ci. Si, elle reste un instant de plus. Il en dirait tout autant.
Page 1 sur 4 0 commentaire 1 2 3 4
r