Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2019 Hervé Mosquit webwriter premium367 vues

Au coin de l’ordinaire chapitre 11 Créé le: 22.08.2019, édité le: 22.08.2019

Jeudi matin, au moment où j’allais commencer la leçon d’anglais, Pierre leva la main. Je lui donnai la parole avec une certaine appréhension. Hier soir, son père m’avait affirmé que jamais son fils n’écrirait de lettre d’excuses à Joao, l’ élève cap-verdien que Pierre avait agressé sans raison, et qu’il allait en référer à mes supérieurs.

- Oui Pierre ?

- J’ai quelque chose d’important à dire. Est-ce que je peux le dire maintenant ?

- Pas de problème. Essaie en anglais. Tâche d’être bref et réserve les détails pour le conseil de classe de vendredi.


Après une fraction de seconde d’hésitation, il se lança dans un anglais hésitant et malmené par l’émotion qui lui serrait la gorge, il abandonna très vite et poursuivit en français :


- Hier, après l’entraînement de foot,en rentrant chez moi, je me suis fait agressé par 3 mecs de 18-20 ans qui m’ont pris mon sac, ont sorti mon portable et ont jeté mes affaires d’école par terre. Le plus gros des trois m’a serré au coup. J’ai cru qu’il allait m’étrangler. Il m’a demandé d’apporter vingt francs pour aujourd’hui. A ce moment-là, Joao est passé avec son grand frère, Pedro, qui a 22 ans.
Page 1 sur 7 0 commentaire 1 2 3 ... 5 6 7
r