Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2019 Hervé Mosquit webwriter premium273 vues

Au coin de l’ordinaire chapitre 9 Créé le: 07.08.2019, édité le: 07.08.2019

Mardi, il faisait gris et triste. Si gris que le ciel en pleurait à grosses gouttes froides qui refusaient à se transformer en neige, pourtant tellement plus belle que la pluie.

Avant de commencer la matinée de classe, nous avions chanté tous ensemble bon anniversaire en français, en anglais, en allemand, en espagnol et en albanais pour Paquito qui fêtait ses 12 ans. Je lui remis son cadeau : un raquette de ping-pong et un petit roman. Certains collègues me reprochaient parfois ces cadeaux mais je n’en n’avais rien à battre. Cela constituait un bon encouragement, ça entretenait la bonne ambiance et ça me faisait plaisir. Et franchement, en tant qu’enseignants, comme beaucoup d’autres fonctionnaires d’ailleurs, nous étions autant à l’abri de la pauvreté que de la richesse et ce n’était pas ce genre de babioles qui allaient grever nos budgets personnels !!

L’évaluation de français semblait s’être bien passée. Tout le monde avait fini dans les temps. Pour les résultats, on verrait ce soir.

Je surveillais la récréation. Tout se passa bien comme c’était presque toujours le cas cette année scolaire : sans comparaison avec l’année passée où une partie des plus grands, partis maintenant en apprentissages ou au lycée, semaient la terreur dans la cour : rackets des plus jeunes, insultes racistes, provocations, vêtements et souliers enlevés et cachés et j’en passe ! Le travail sur les règles de vie réalisé dans toutes les classes y était peut-être pour quelque chose. Il n’en restait pas moins que
Page 1 sur 5 0 commentaire 1 2 3 4 5
r