Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2019 Hervé Mosquit webwriter premium586 vues

Au coin de l”ordinaire/ suite Créé le: 26.06.2019, édité le: 26.06.2019

Tout en courant, elle m’expliqua en vitesse que les coups de feu étaient le fait d’un échange de tirs entre la police et une bande de brigands qui cherchait à attaquer la réserve d’essence et de gasoil, propriété exclusive de l’Etat et destinée à l’usage des services publics : ambulance, pompiers, police et autres. Le carburant se revendait évidemment à prix d’or auprès de certains particuliers aisés qui n’arrivaient pas à se séparer de leurs anciens véhicules dotés d’un moteur à explosion, d’où l’attrait pour cette manne énergétique et ces attaques devenues assez routinières selon Francesca.


D’autorité elle me prit la main et m’entraîna vers l’entrée d’un immeuble. Nous en ressortîmes par la cour. Quelques ruelles plus loin, nous arrivâmes au domicile de Francesca, sous les combles d’une bâtisse qui devait bien dater de quelques siècles.


Je connaissais Francesca de longue date. D’abord collègue, elle avait quitté l’enseignement pour se lancer dans la décoration florale. Nous n’avions pas pour autant perdu l’habitude de prendre nos pauses dans le même troquet. Au fil des années, à coup de godets éclusés, de repas partagés, nappés de rires et de confidences, nous avions tissé une amitié solide, complice et libre, à consommer à petites doses et sans date de péremption.

- Explique-moi, mais dis-moi ce qui se passe !
Page 1 sur 7 0 commentaire 1 2 3 ... 5 6 7
r