Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2017 Priam2593 vues

Ma suite de l’Engagement… Créé le: 28.09.2012, édité le: 29.09.2014

L’inspecteur Raymondin était perdu dans ses pensées, attablé dans un coin du café Thalie. Toute cette histoire l’avait plongé dans une perplexité la plus dense : des histoires de miroir, d’actrice disparaissant soudainement, de bruits bizarres dans les coulisses… enfin, un cadavre sur scène. Un vieil homme, vêtu comme un sac, que personne – bien entendu – ne connaissait ni même n’avait déjà vu. Un accident ? Absolument, du moins personne ne dit le contraire. C’est toujours la même chanson, un cadavre et une foule de suspects qui se disculpent dès les premières questions posées. Raymondin avait une longue et belle expérience du métier. Il avait déjà mener à bien une vingtaine d’enquêtes et à chaque fois trouvé le coupable.

Un rideau de scène peut peser très lourd, surtout lorsqu’il est tissé d’un velours au coton très dense et de la meilleure qualité. Le moteur électrique qui l’actionnait s’était subitement emballé, et le rail qui datait de Mathusalem, était rouillé et ébréché en bien des points. Le cadavre, inconnu, n’avait aucun papier d’identité sur lui, âgé d’environ 75 ans, paraissant en bonne forme physique quoique d’une stature plutôt fluette. Les kilos de tissus qui s’étaient abattus sur lui avaient brisé sa nuque instantanément. Aucun avis de disparition à la police municipale, ni sur Interpol qui aurait pu correspondre. Aucun membre de la troupe, ni du personnel d’accueil et d’entretien ne connaissait le personnage, et personne ne savait comment il avait pu apparaître soudainement sur scène, en pleine représentation. Les comédiens en scène avaient pensé sur le moment à une fantaisie de dernière minute du metteur en scène.
Page 1 sur 4 0 commentaire 1 2 3 4
r