Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2019 Duncan Idaho webwriter premium544 vues

Créé le: 27.04.2019, édité le: 27.04.2019

- J’ai vu tant de choses, que vous, humains, ne pourriez pas croire. De grands navires de feu surgissant de l’épaule d’Orion. J’ai vu des rayons fabuleux, des rayons C, briller dans l’ombre de la porte de Tannhäuser… 
Sa voix, parfaitement imitée, l’aurait fait passer pour un humain. Son élocution, ses manières, auraient pu le laisser croire, en réalité, sa façade dissimulait un faux-semblant, un simulacre. 
Quelle avait réellement été sa destination ? Lui qui prétendait avoir vu la constellation d’Orion qui se situait à près de 1’350 années-lumière de la Terre, étais-ce vraisemblable ? 
 Une telle distance n’avait jamais été franchie dans toute l’histoire de la conquête spatiale, ni en si peu de temps. 
L’officier Alexeï en doutait, et ne savait que penser de cet humano. 
Sur le visage flottait un sourire figé, une rigidité que nulle expression humaine n’était capable d’imiter. En vérité, il se l’avouait, l’humano, qui se faisait appeler Dan, lui hérissait le poil. Et la cellule d’interrogatoire aseptisée dans laquelle ils se trouvaient assis l’un en face de l’autre, n’arrangeait rien à son sentiment d’insécurité. 
 Derrière le miroir sans teint, Alexeï sentait le poids du regard de ses supérieurs. On l’évaluait lui aussi.L’humano le tira de ses réflexions.
- Suis-je mis aux arrêts, capitaine ?
- Nous voulons uniquement nous assurer que tu ne représentes pas une menace pour la station et les habitants de la Terre. 
- Je vous l’ai dit, et je le répète, s’adressant machinalement au miroir sans teint, je ne représente aucune menace, je ne suis qu’un messager.
Page 1 sur 11 0 commentaire 1 2 3 ... 9 10 11
r