Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2019 Suzy Dryden webwriter premium459 vues

Ma nuit chez Maud Créé le: 22.02.2019, édité le: 02.07.2019


La fenêtre nantie de ses volets cabossés s’ouvre sur des champs d’oliviers. Il faudrait repeindre les persiennes mais je les préfère ainsi avec la peinture qui s’écaille. Un vert olive bien gris.  C’est ma chambre à Font-Valette. Des toiles d’araignée de toutes les formes inimaginables me rappellent, à chaque fois, que la maison est très vieille et un peu abandonnée. 

J’adore pousser la porte qui grince et sentir une de ces toiles me chatouiller et la retirer de mon visage. Je descends une petite marche et m’y voilà. 

La pièce est bien carrée et proportionnée. C’est la plus belle chambre de la maison de ma grand-mère. Le sol, terre de Sienne brûlée, est inégal, poli et usé. Tout de suite, à droite, un petit lit simple blotti contre le mur. A gauche, un autre lit un peu plus grand avec une étagère au-dessus. Je devine mes livres préférés. Ils sont tous recouverts proprement avec du papier kraft brun. J’en prends un et je le renifle. Il sent trop bon.  Sur les étiquettes, l’encre passée a effacé quelques lettres mais je reconnais tout de suite “Michel Strogoff”.

Sous la fenêtre, se trouve une petite table de chevet avec un tiroir. Dans ce dernier, Grand-Mère a laissé des crayons et des papiers pour dessiner et parfois un nouvel objet qu’on avait oublié comme un gros  taille-crayon rouge ou une petite boîte avec des francs dedans.
Page 1 sur 3 0 commentaire 1 2 3
r