Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2018 Maluzier58 vues

Créé le: 24.09.2018, édité le: 24.09.2018

Une fois arrivé au bout de la ligne du chemin de fer, j’avais poursuivi le chemin dans la diligence aussi loin que possible, et à présent je traversais la forêt à pied.
Le hameau où vivaient presque toutes les victimes se trouvait au pied des montagnes, au fond de la dernière des vallées. Le glacier qui le surplombait était la source du torrent que j’entendais gronder en contre-bas. Un autre village se développait à l’entrée de la vallée et un vieux pont en pierre à mi-chemin des deux était le seul moyen de traverser les eaux.
Mon enquête concernant la dizaine de morts étranges survenues ces dernières années s’annonçait difficile. La forêt était dense et compliquerait les recherches. Les témoignages des paysans et des chasseurs du fond de ces vallées ne viendraient pas spontanément en présence d’un intrus. Les indices étaient, d’après le peu d’informations dont je disposais, presque inexistants. L’origine de ces décès, qui se faisaient de plus en plus fréquents, était totalement inconnue. Même si, selon mes supérieurs, un loup ou un lynx devait traîner dans la région. Dans tous les cas, les consignes étaient claires : il fallait mettre un terme à cela et rapidement. Pour ce faire, je pouvais utiliser tous les moyens que je jugerais bons. Une telle liberté d’action signifiait que mes supérieurs sédunois de la gendarmerie avaient besoin d’affirmer l’efficacité de nos interventions.
Je trouvai enfin le petit chemin de chapelles devant me mener au village. Je le suivis et je devais bien en être à plus de la moitié lorsque j’entendis soudain une voix  :
- Que faites-vous là ?
Je tournai la tête et découvris un homme en train de m’observer à quelques mètres au-dessus de moi. Il était grand, robuste, vêtu d’un habit de chasseur, avec le visage fermé et un regard qui me scrutait
Page 1 sur 12 0 commentaire 1 2 3 ... 10 11 12
r