Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2018 Eden webwriter premium235 vues

Tom et You Créé le: 24.09.2018, édité le: 25.09.2018

La vue d’un chevreuil me fascine. Dès que j’en distingue un, j’ai envie de l’accompagner et de découvrir son monde. Lorsque je l’observe, je devine ce qu’il fera dans l’instant ou dans les minutes qui suivent. Je n’ai pas de pouvoirs magiques, mais de bonnes connaissances sur son espèce. C’est grâce au livre imagé reçu de ma marraine que j’ai apprécié cet herbivore. Mon intérêt a grandi de page en page en découvrant qu’il existe dans le pays voisin, la France, cinq espèces de cervidés : le cerf élaphe, le cerf sika, le cerf de Corse, le daim et le chevreuil. J’y ai appris des éléments essentiels, à quel moment de la journée il est le plus facile d’en voir, dans quel endroit. Qu’il affectionne les jeunes pousses comme le lierre ou les myrtilles. Moi aussi j’adore ce fruit, mais c’est encore meilleur avec de la crème de Gruyère et du sucre. Chaque soir, je m’endormais après avoir relu quelques paragraphes. Et avec une envie grandissante de rêver de cet animal. Hélas je dors profondément et ne me souviens de rien à mon réveil.

Aujourd’hui, je peux du haut de mes onze ans affirmer que je suis un expert en chevreuil. Après l’avoir présenté lors d’un exposé à mes camarades, ils sont venus me poser un tas de questions. Je n’ai plus besoin de me référer à mon manuel, je le connais par cœur. Cela me plaît de les renseigner, par contre je préfère aller seul à la rencontre de mon animal préféré. Les rares fois où j’étais accompagné, mon copain avait le malheur de se déplacer sans tenir compte des règles de base. Celle de marcher sans faire de bruit. Lorsque l’on voit une branche au sol, on l’évite plutôt que de poser son pied dessus et la faire craquer. Pour moi c’est logique, pas pour les copains. Pourtant, je les avais prévenus ! 
Page 1 sur 10 0 commentaire 1 2 3 ... 8 9 10
r