Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2018 Hervé Mosquit webwriter premium48 vues

Isidro chapitre 4 Créé le: 16.09.2018, édité le: 16.09.2018

Panama Ciudad , même époque, extrait du journal de Mélanie

Voilà environ un mois qu’Inès m’a confié son passé. Elle semble se plaire chez nous mais ses parents lui manquent ainsi que les amies de son village dont elle n’a évidemment plus de nouvelles. Elle n’ose pas encore prendre contact avec l’ami du vieux pêcheur Esteban qui travaille au golf, de peur que les narcos ne l’apprennent et la repèrent. Elle n’ose pas sortir faire des courses non plus et c’est une tâche, la seule peut-être, que nous assumons encore dans la tenue de notre ménage.


Elle a également tenu à rédiger une lettre dans laquelle elle exprime le souhait que nous adoptions son fils au cas où, comme on le dit pudiquement, il lui arriverait quelque chose. Je la remerciai pour sa confiance mais lui fis remarquer qu’il fallait peut-être une preuve de son identité ou un papier officiel pour accompagner sa demande. Elle m’affirma qu’elle n’avait plus aucun papier d’identité, que c’était mieux comme ça et que je pouvais comprendre, après ce qu’elle m’avait raconté. Elle me proposa de la prendre en photo, tenant sa lettre à la main pour en prouver son authenticité si besoin était. Elle ne voulait pas donner son nom de famille et disait que son prénom suffisait entièrement.

Inès s’acquitte de son travail ménager au-delà de ce que nous attendions d’elle : notre logement est d’une propreté étincelante jamais atteinte auparavant et les repas sont parfaits : elle alterne habilement ses propres habitudes culinaires avec des mets plus européens que je lui ai appris à apprêter.  Elle sait aussi tirer profit de tous les restes : rien ne se perd ! Au début, nous avons du
Page 1 sur 21 0 commentaire 1 2 3 ... 19 20 21
r