Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2018 Hervé Mosquit webwriter premium166 vues

Isidro / chapitre 2 Créé le: 30.08.2018, édité le: 30.08.2018

Il était presque quinze heures en ce début juillet. Il faisait chaud et, restrictions budgétaires obligent, la climatisation n’était pas enclenchée, ce qui avait pour effet de répandre dans la salle, bondée à craquer, des effluves où les parfums des invités aux tenues soignées se mêlaient aux odeurs aigres de transpiration. Les conversations allaient bon train et formaient un joyeux brouhaha. Aux premiers rangs, les jeunes diplômés et le corps professoral bavardaient en attendant l’ouverture de la cérémonie. Le reste de l’assemblée était composée essentiellement des familles, de quelques invités issus du monde politique ainsi que d’un certain nombre d’enseignants qui avaient accueilli dans leurs classes des stagiaires de la Haute Ecole Pédagogique.

Un enseignant arrivé récemment à la retraite, que beaucoup de ces jeunes avaient côtoyé dans leurs stages, votre serviteur pour ne pas le nommer, avait été convié à prendre la parole, en ouverture de la remise officielle des diplômes par les autorités politiques et la direction de la Haute Ecole pédagogique. L’Homme était un personnage haut en couleur, respecté pour son amour du métier, ses connaissances, son expérience et une pédagogie qui en faisait un disciple moderne de Freinet. Il était aussi connu pour son franc-parler, son art de s’adapter aux nombreuses réformes sans jamais vraiment s’y soumettre, ses critiques acerbes de la vision technocratique et élitaire de l’école qui laissaient selon lui, trop de jeunes sur les bas-côtés de ce chemin, que devait normalement constituer l’école, vers la vie professionnelle et la vie tout court.
Page 1 sur 8 0 commentaire 1 2 3 ... 6 7 8
r