Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2018 Aydan webwriter premium773 vues

L’acte Créé le: 18.01.2018, édité le: 06.02.2018

Allongé sur le lit, civière d’agonie,
Où sans nul sommeil je rêve ta présence,
Entre les ruines sacrées de mon cœur meurtri,
Je prie, moi l’athée, pour ta délivrance.

Je suis tronc sans branches dans un rivage,
Apeuré de perdre tes yeux, ton image,
Crépuscule de larmes, moments de peine,
Tu pleures la distance et tes larmes se font miennes.

Ô blessure secrète et obscure,
Ô aiguille de fiel, lys fané,
Par ta pointe acérée mon cœur transpercé,
Je pleure ma perle enclosée de murs.

Sans toi mon printemps fleurit sans teint,
Sans toi ma route soudain s’efface,
Et les étoiles, sans toi, se sont éteint,
Et mon esprit se perd dans une crevasse.
Page 1 sur 2 4 commentaires 1 2
r