Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2018 Webstory webwriter premium1464 vues

16.12.2017 Portrait de webwriter Asphodèle Créé le: 16.12.2017, édité le: 16.12.2017

10 mars 2017 - Centre commercial
Asphodèle, ce nom évoque, tout à la fois, un mystère, une fleur des temps anciens, et sonne comme un appel. Une invitation à rejoindre un monde inconnu. Notre rencontre a lieu dans un lieu très ordinaire: le centre commercial de La Praille. Mais rien n’est ordinaire avec Asphodèle. La meilleure façon de faire sa connaissance est de la suivre.

Rencontre avec une enquêtrice magique des temps modernes, une dessinatrice des mots et des couleurs. Entrons par sa première histoire, Réflexions. Cette histoire écrite dans le cadre du concours Webstory L’arbre et le miroir dévoile son champ d’action, le champ d’Asphodèle. Dans l’Antiquité, ainsi se nommait le lieu où les Dieux de l’Enfer, Hadès et Perséphone, avaient leur Palais, lieu sous-terrain de la création qui préfigure le monde imaginaire que vous êtes sur le point de découvrir. Mettez-vous devant un miroir, déplacez vous légèrement à droite ou à gauche… et votre perception de la réalité change complètement. Cette technique est la clé d’accès à l’imaginaire d’Asphodèle. En parallèle, ce miroir qui décrit son périple est une façon originale de se balader dans la société.
Vous pensez avoir affaire à un polar en lisant Qui veut la peau de Tête de Quille ?  … en réalité, vous êtes à nouveau pris au piège du miroir qui reflète les multiples personnalités d’un même personnage.
Et puis, lorsque vous croyez avoir tout compris sur Asphodèle, elle vous surprend par une petite histoire d’un charme ancré bien dans la réalité, La complainte d’une vache tachetée de rose perdue
Page 1 sur 3 0 commentaire 1 2 3
r