Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2017 ISABELLE MARQUART363 vues

Le petit cahier mystérieux Créé le: 02.08.2017, édité le: 06.08.2017

Ce n’est pas le propos, au marché, de tendre l’oreille aux discussions des voisins, acharnés à la récolte de légumes frais. Mais ce jour, pourquoi? Déformation professionnelle? J’ai guigné sournoisement et vissé sur le côté. Ils étaient « bizarres », des looks de fous, des talons indécents et déplacés sur les pavés, une barbe en carré inquiétante. Ils parlaient doucement mais saccadé.
– Tu ne me refais pas le coup, de grâce.
– J’ai peur.
– La nuit prochaine, tu prends une pastille et tu dors.
Les carottes résistaient au passage du sac, la main s’énervait, pleine de bagues mais aux ongles courts et naturels.

Ils payèrent et disparurent dans la foule. Je ne pouvais descotcher mon attention de ces cocos. Je partis au pas de course à leurs trousses, pourquoi? Parce qu’ils ressemblaient à mes anciens locataires? Des artistes un peu loufoques, mais capables de tout. De faire des réceptions bruyantes, non, ça, ça arrive à tout le monde, plutôt la façon furtive de marcher, comme si le coussin d’air chassé par la godasse les faisait planer, un peu penchés en avant, prêts à tomber? Ou pour cacher quelque chose? Qui serait serré contre le ventre.
Je les retrouve, main dans la main, presque touchants. Elle glisse sur le sol, il la retient avec vigueur, puis ils s’engouffrent dans un taxi. Mince, c’est loupé.

Depuis mon balcon, vous ne me croirez pas, en posant la ciboulette, prête à être plantée dans ma potée
Page 1 sur 8 0 commentaire 1 2 3 ... 6 7 8
r