Insérer un lien

Choisissez l'histoire et la page vers laquelle vous souhaitez faire pointer le lien

Insérer Annuler

© 2017 Webstory webwriter premium570 vues

10.05.2017 Portrait de Jacques Defondval Créé le: 09.05.2017, édité le: 27.05.2017

Hôtel Alpha Palmiers, Lausanne.
J’avais rendez-vous pour le premier interview pour la série « portraits de webwriters » avec Jacques Defondval. Parce que nous nous sommes côtoyés plusieurs jours à la Fête du Livre de Saint-Pierre-de Clages, parce qu’il nous avait fait l’amitié de venir chaque jour nous soutenir de ses dédicaces, parce que nous avons refait le monde en buvant le verre de blanc du Valais, parce qu’avec Jacques, on a la nette impression qu’un univers reste à découvrir. Alors nous voici devant un verre de blanc…

Dans Les Chants de l’Univers (Une théorie des cordes), qui a gagné le 2e prix du concours Webstory 2015, la phrase-clé qui revient sans cesse est Qui est Clémence ? De même, je me posais la question

Qui est Jacques Defondval ?

Avant de faire sa connaissance, j’avais visité sa page Facebook et m’étonnais de voir une photo de monastère. Il se définit d’ailleurs lui-même comme un contemplatif arpenteur de l’an 2000. Du moine, il a la gravité, le côté mystique. De l’an 2000, l’attrait du numérique. Ce qui les relie : la curiosité. Jacques Defondval est un esprit curieux de tout.

Il se révèle davantage dans ses écrits que de vive voix, mais c’est une apparence. Je réalisais bien vite que rien de ce qu’il dit ou écrit n’est le fruit du hasard.  Tout est profond, important et cela fait du bien dans un monde où l’artificiel gagne du terrain.
Page 1 sur 4 0 commentaire 1 2 3 4
r